Saint-Josse

st-josse

 

La commune de Saint-Josse-ten-Noode a la particularité d’être la commune la plus petite de la Région Bruxelles-Capitale avec 1,14km² mais aussi la plus densément peuplée avec un record de 27.000 habitants au km². Elle détient également la moyenne d’âge la plus basse de la Belgique. Elle brasse le plus haut taux de nationalités différentes.

Elu Echevin depuis 2000, j’y ai été successivement en charge des finances, des travaux publics, de la jeunesse, des académies, du patrimoine non-locatif. En tant qu’Echevin des finances, j’ai entres autres résorbé le déficit budgétaire communal qui était en souffrance depuis 40 ans. Le budget est tenu en équilibre depuis lors.
J’ai également, lorsque j’étais Echevin des travaux, eu la possibilité d’entreprendre une série de travaux de rénovation d’envergures comme la façade de l’Académie des Beaux-arts, la place Saint-Josse, la devanture de la Maison communale…
Je suis actuellement en charge des Travaux publics (voirie, trottoirs, bâtiments communaux), du Développement durable, de l’Environnement et transition énergétique, de la Démographie (Population, Bureau Europe et Etrangers) et de la Propreté publique.
Retrouvez toutes mes actions, mon actualité aux travers des différentes photos et articles…
 

27.000 habitants!

Publié le 17 Oct 2013

27.000 habitants!

Depuis plusieurs années, la commune connaît une véritable explosion démographique. De 22.000 habitants en 2000, on a passé le cap des 25.000 habitants en 2008 pour atteindre le chiffre record de 27.000 habitants depuis juillet 2010, soit 23% de plus en dix ans. Le territoire communal ne s’est pas agrandi pour autant, ce qui nous amène à connaître une densité de population exceptionnelle. Les prévisions pour 2020 Le chiffre à peine imaginable de 32.590 habitants se profile pour 2020, selon les dernières estimations. En 2010, c’est Saint-Josse qui a connu la plus forte hausse avec + 4,6%. Dans les cinq années à venir, ce ne sont pas moins de 4.000 nouveaux habitants qui s’annoncent. La tendance à la hausse touche toutes les communes bruxelloises. Les analystes prédisent un chiffre de 1,23 million d’habitants à Bruxelles d’ici 2020 (voire même d’ici 2018). La situation à Saint-Josse s’inscrit donc dans une certaine logique. Toutefois, il est à souligner que les communes du nord et de l’ouest de la Capitale sont les plus touchées. De plus en plus jeune Sur les 19 communes bruxelloises, la part des jeunes va continuer à augmenter pour atteindre les 20% en 2020. Dans les communes les plus touchées par l’augmentation démographique, cette tendance sera aussi plus forte. En d’autres termes, la population la plus dense sera aussi la plus jeune. Les tendances générales se confirment et même s’accélèrent: rajeunissement dans le nord-ouest de Bruxelles et vieillissement dans le sud-est. Evolution mondiale Le phénomène est mondial. Toutes les villes de la planète sont concernées par des mouvements importants de populations qui quittent les milieux ruraux pour s’installer en ville. À cela s’ajoutent les flux migratoires de certains pays vers certaines régions du monde, plus favorisées ou perçues comme telles. Les enjeux Plus d’écoles Cette augmentation de population en ville a des conséquences. À Bruxelles, on estime qu’il faudra 23.000 places supplémentaires dans les écoles pour accueillir les nouveaux élèves d’ici 2015. Plus de logements Pour pouvoir loger tout le monde, plusieurs options sont à l’étude à Bruxelles: occuper les immeubles vides transformer des bureaux créer de nouveaux logements À Saint-Josse, la commune travaille à l’amélioration des logements existants et à la création de nouveaux logements, grâce, notamment aux contrats de quartier. Avec un parc de 1.200 logements sociaux et assimilés sur 1,1 km², la commune détient déjà un record quantitatif. L’enjeu à Saint-Josse vise essentiellement une amélioration de la qualité du parc locatif. Moins de trafic Déjà saturée aujourd’hui, Bruxelles est face à un défi de taille pour limiter le trafic automobile en ville, dont 50% est le fait des Bruxellois eux-mêmes. Le Plan IRIS II ambitionne une diminution de 20% d’ici 2018. Pour atteindre cet objectif, la Région compte améliorer les transports en commun en augmentant leur vitesse commerciale et en créant des parkings de dissuasion près des...

lire plus

Résurrection de la rue Potagère

Publié le 13 Juin 2012

Résurrection de la rue Potagère

Elle est plus belle, plus propre, et surtout plus sûre qu’avant. Le Chantier de la rue Potagère est enfin terminé; place à la fête le 24 juin. Mais cela n’a pas été sans mal. Les travaux ont été titanesques, et les (mauvaises) surprises se sont multipliées. Ils étaient assis sur un volcan, et ils avaient peur. Caricatural, mais pas si loin de la vérité. La rue Potagère avait tiré la sonnette d’alarme deux fois. Cruellement. 2001: une explosion fait une victime et des blessés, dans l’effondrement d’une maison. Début 2010, une fuite de gaz nécessite l’évacuation des riverains. Quelques jours plus tard, le gaz tuera plusieurs fois dans le centre de Liège: une explosion encore. Les habitants ont peur. L’explication est – relativement – simple. Et le dossier très complexe. Un vrai gruyère « Une conduite de gaz moyenne pression (25cm de diamètre) traversait toute la rue Potagère pour alimenter les tours (Madou, etc.) », explique l’échevin des travaux, Mohamed Jabour. « Sans être pourvues de vannes, qui permettraient d’en isoler un tronçon en cas de problème ». Par contre, le gaz qui alimente nos maisons est de basse pression, ce qui ne présente pas vraiment de risques. « Cette conduite – comme d’autres tuyaux – est placée dans un sol sablonneux »… La suite de...

lire plus

Les travaux de voiries

Publié le 27 Fév 2012

Les travaux de voiries

Les travaux impliquent des fermetures de voiries avec déviations, mais doivent se réaliser en période de week-end. Le dossier est présenté en commission le 29/02/2012 Le service régional Bruxelles mobilité prévoit de refaire l’asphalte en voiries régionales sur: la rue des Deux Tours (Louvain/Verbist) et la rue Verbist (Deux Tours/place Saint Josse) la chaussée de Louvain (place Saint Josse/ Dailly). Les travaux impliquent des fermetures de voiries avec déviations, mais doivent se réaliser en période de week-end. Le dossier est présenté en commission le 29/02/2012. Les toutes-boîtes seront distribués par le service de la Région Bruxelles-Capitales.   La phase 1 débuterait le 02/03/2012 (4 nuits + 2 jours)                               La phase 2 débuterait le 09/03/2012 (2 nuits + 1...

lire plus

Une procédure exemplaire pour un projet ambitieux

Publié le 22 Fév 2012

Une procédure exemplaire pour un projet ambitieux

La Région de Bruxelles-Capitale, Beliris et la Commune de Saint-Josse travaillent ensemble depuis un an pour changer durablement le quartier autour de la place Saint-Lazare à Saint-Josse et ont lancé une compétition internationale pour aménager 30.000 m² d’espaces publics entre la gare du Nord et le Jardin botanique. Les résultats sont prévus pour juin prochain. Ce quartier présente depuis trop longtemps une image négative: prostitution, chancres urbains, espaces exclusivement affectés à la voiture, multiplication des tunnels, emprise de la jonction ferroviaire, déshumanisation du quartier Nord dédié aux seuls bureaux. Entre les rues Neuve et Brabant, deux rues à la fréquentation record, c’est le vide. Pourtant le potentiel est grand et ne demande qu’à vivre: proximité du centre ville, quartiers vivants, accès record à toute forme de mobilité, présence du Jardin botanique, voisinage de nombreux commerces, d’hôtels, de bureaux, d’institutions culturelles importantes. S’appuyant sur un large processus participatif, les urbanistes de Suède 36 ont aidé les pouvoirs publics à définir et coordonner un projet d’espace public. De son côté, le bureau d’étude Stratec termine le nouveau plan de mobilité du quartier Nord qui devrait être présenté aux habitants le 1er mars prochain. L’objectif est de mettre en place un ambitieux projet d’architecture paysagère qui redonnera de la place aux transports doux tout en protégeant les quartiers d’habitants du trafic de transit. Il s’agira de rétablir les liens par delà la jonction entre le centre Ville, le quartier Nord et les quartiers de Saint-Josse et de Schaerbeek. En travaillant sur la lumière, les matériaux, la signalétique, le mobilier urbain, la végétation, les pouvoirs publics veulent rendre possible une réappropriation citoyenne, commerciale et culturelle des rues et des places du quartier. À travers un financement Beliris de 2,6 millions et les charges d’urbanisme de la future Silver Tower, les pouvoirs publics vont investir au total 5.5 millions d’euros pour aménager voiries, places et tunnels. Un appel à candidature européen a été lancé en 2011 pour réunir des équipes composées d’architectes, d’urbanistes, de paysagistes, de concepteurs « lumière » et d’experts en signalétique. Cinq associations, comprenant des bureaux belges, français et hollandais, ont été retenues pour présenter une esquisse à un comité d’avis présidé par le bMa (bouwmeester – le Maître architecte régional), composé de représentants des différentes maîtrises d’ouvrage ainsi que de trois experts extérieurs indépendants: l’architecte Xaveer Degeyter, le paysagiste Bjorn Gielen et le critique hollandais Hans Ibelings. Les équipes retenues sont les suivantes: Bas Smets(B) | Jean-Pierre Charbonneau(FR) | Greisch(B) | Bouwtechniek(B) Buur(B) | Bureau France(B) Karres & Brands(NL) | B-Architecten(B) Okra(NL) R2D2 Architecture(B) | Richez-Associés(FR) | MSA(B) | Bagon TPF(B) | Aries Consultants(B) Le comité d’avis se réunira prochainement pour proposer un lauréat aux pouvoirs publics. Dans les prochains mois, une exposition sera ouverte au public pour présenter les 5 projets dont le projet retenu. Une façon didactique d’assumer et d’argumenter un choix important pour l’avenir de ce quartier stratégique. Depuis plus d’un an, le pouvoir public, appuyé par une expertise éclairée et des citoyens motivés, se sont mobilisés pour changer durablement le triste « no-man’s land » qu’est actuellement le boulevard Saint-Lazare. Une rénovation lourde de l’espace public, qui accompagnera la sortie de terre de nombreux projets publics et privés: la place Rogier, deux immeubles de logements, la Silver Tower, une affectation culturelle sous le tunnel Nord, la rénovation de la gare du Nord, la création d’un bâtiment pour le Jardin botanique. Un quartier...

lire plus

Saint-Nicolas, la fête des enfants

Publié le 14 Nov 2011

Saint-Nicolas, la fête des enfants

Cette fête est célébrée essentiellement en Europe, le 5 ou le 6 décembre (en Belgique, le 6) et s’inspire d’une personne ayant réellement vécu. Nicolas de Myre, appelé aussi Nicolas de Bari, est né à Patara, au sud-ouest de l’actuelle Turquie, entre 250 et 270. Bienveillant et généreux, il fut, de son vivant, le protecteur des enfants, des veuves et des gens faibles. Il serait décédé le 6 décembre 343. Il fut enterré à Myre, mais ses ossements furent volés en 1087 par des marchands italiens qui les emportèrent à Bari en Italie. Selon la légende, Saint-Nicolas aurait ressuscité trois enfants tués par un boucher. Les miracles qui lui sont attribués sont si nombreux qu’il est aujourd’hui le saint patron des enfants mais aussi des navigateurs, des prisonniers, des avocats ou… plus curieusement encore, des célibataires. Dans certains pays, les commerçants, les boulangers et les marins sont aussi fêtés le 6 décembre. Saint-Nicolas serait en réalité très inspiré du dieu scandinave Odin. En effet, ce dernier est toujours accompagné de ses deux corbeaux « qui voient tout », et de son cheval Sleipnir, tout comme Saint-Nicolas est dans certaines régions accompagné de deux Pères fouettards et de son cheval ou d’un âne.   Dans la nuit du 5 au 6 décembre, il passe dans les maisons pour apporter aux enfants sages (uniquement) des friandises, des cadeaux pour les enfants très très sages, et surtout de grands pains d’épices à son effigie. Le mercredi 14 décembre après-midi, à partir de 14h au Claridge (chaussée de Louvain 24), le service Jeunesse organise sa traditionnelle grande fête de Saint-Nicolas pour tous les enfants, de 0 à 12 ans. Les parents sont autorisés à les accompagner… Au programme pour les enfants sages: spectacle, goûter et distribution de cadeaux sous un chapiteau en présence du grand Saint. Inscriptions auprès du CPAS pour les personnes émergeant au CPAS au service Jeunesse: 4e étage de l’Administration communale de Saint-Josse, av. de l’Astronomie 12, tous les matins entre 8h30 et 13h00. Attention: les inscriptions doivent impérativement être complétées par les parents de manière claire et précise, notamment concernant le nom, âge et sexe de l’ enfant. le nombre de places est limité. Les inscriptions seront dès lors clôturées dès le nombre maximum d’inscription atteint. les membres du personnel ne sont pas autorisés à inscrire leurs enfants dans la mesure où l’amicale du personnel organise une festivité expressément pour...

lire plus

Travaux – Maison communale

Publié le 14 Oct 2011

Travaux – Maison communale

Le 24 septembre dernier, la maison communale fêtait ses 100 ans. Pour l’occasion, elle s’était fait refaire une beauté. Voici ce que cela donne en images. Le jardin devant les deux bâtiments a été réuni et réaménagé par les soins du STIC, une belle rampe permet un accès aisé aux personnes qui se déplacent en chaise roulante ou avec une poussette tandis que des plantes grimpantes ont pris d’assaut le nouveau mur végétal qui relie désormais les deux bâtiments. L’intérieur n’est pas en reste. Peintures fraîches, cuivres astiqués et escalier plus rutilant que jamais… Un grand nettoyage qui a permis de redécouvrir un superbe vitrail...

lire plus

100 ans, 100 visages

Publié le 1 Sep 2011

100 ans, 100 visages

Il y a un siècle, l’hôtel particulier du musicien de Bériot devenait une maison communale. Cette réaffectation d’un bâtiment, classé depuis, représente un symbole fort dans l’évolution de la démocratie. L’ancien régime disparu avec la Révolution française a laissé la place à l’expression de la volonté populaire et un beau bâtiment qui accueille les services rendus à la population incarne ce changement profond. Aujourd’hui, plus que jamais, la maison communale est un lieu vivant et très fréquenté. Commune de transit, Saint-Josse accueille chaque année de nombreux nouveaux habitants et quasiment autant quittent la commune, ce qui explique l’essor démographique de ces dernières années (à la baisse ces derniers mois). Le samedi 24 septembre, nous allons fêter cet événement. Le Collège a, en effet, souhaité que la vieille dame soit pimpante pour l’occasion. Nous serions très heureux de compter tous les habitants de Saint-Josse à la fête. En une soirée, nous allons traverser un siècle et rendre hommage à notre maison « commune ». Nous en profiterons pour inaugurer les nouveaux jardins réunis devant le 12 et le 13 de l’avenue de l’Astronomie. Cette édition spéciale du Joske s’appelle « 100 ans – 100 visages » et reprend les portraits de 100 personnes qui ont façonné le visage de Saint-Josse entre 1911 et 2011. Ils sont artistes, politiciens, scientifiques, entrepreneurs ou simplement des habitants, des militants, des rêveurs… Leur point commun, c’est Saint-Josse et l’impact, parfois discret mais tout aussi important, qu’ils ont ou ont eu sur la commune. C’est, encore et toujours, par le biais de l’humain, que nous vous invitons à redécouvrir...

lire plus

Chaussée de Louvain – Rue Scailquin

Publié le 1 Août 2011

Chaussée de Louvain – Rue Scailquin

Les travaux ont démarré ce mois d’août et cette première phase gérée par Vivaqua devrait se terminer en février 2012. Pour rappel, il s’agit des travaux de réfection des égouts de la chaussée de Louvain (de la place Madou à la place Saint-Josse). Dans un premier temps, la rue Scailquin sera fermée à la circulation pour adapter les trottoirs et pendant ce temps, la chaussée de Louvain sera à double sens. Lorsque le rond-point temporaire sera également prêt, ce sera l’inverse puisque la chaussée de Louvain sera piétonne durant les travaux concernant les égouts: renouvellement des raccordements individuels défectueux via des tranchées et renouvellement complet de l’égout principal via trois puits d’intervention qui resteront ouverts durant tout le chantier. La chaussée de Louvain sera donc piétonne dès que les aménagements de mobilité permettront de démarrer. Les commerces resteront accessibles. Autres infos de travaux de voiries: rue...

lire plus

La plus belle Maison communale de Wallonie-Bruxelles

Publié le 14 Mai 2011

La plus belle Maison communale de Wallonie-Bruxelles

Photographes amateurs ou professionnels, vous avez envie de donner à votre Maison communale ses lettres de noblesse? Profitez de la douceur printanière et de la chaleur estivale pour trouver les meilleurs angles de vue, les plus beaux cadrages ou la plus douce des lumières pour photographier la maison communale de Saint-Josse et participer du 1e juin au 30 août 2011 au grand concours de la plus belle Maison communale… Pour ses 100 ans, quel plus beau cadeau? En plus, la devanture sera particulièrement attrayante dès la fin des travaux prévue justement fin août. Une initiative signée RTL qui a trouvé là un moyen sympathique de montrer l’attachement des Belges à leur commune. Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un photographe, participez au vote début septembre. Le choix final de la plus belle Maison communale se fera par les choix des internautes et les membres du jury RTL. Comment? En quelques clics, vous disposez gratuitement d’un compte pour télécharger vos photos (10 max.) sur le site www.mamaisoncommunale.be (Format: jpeg / dimension: 800×600 pixels /2 Mo max.). Attention! Les maisons de quartier et antennes administratives ne seront pas prises en compte. Les photos doivent obligatoirement concerner une maison communale de l’Espace...

lire plus

Inauguration Esplanade Scailquin (discours)

Publié le 12 Avr 2010

Il s’agit de travaux de remise en état de l’étanchéité et de l’égouttage du parking communal souterrain SCAILQUIN, lequel était sujet à des inondations fréquentes auxquelles il fallait remédier. Pour ce faire dans les meilleurs conditions techniques, il était indispensable: d’ôter le dallage existant de l’esplanade qui couvre le parking. de rétablir une étanchéité parfaite de l’entièreté de la surface de l’esplanade ainsi que des murs la limitant côté trottoir rue SCAILQUIN. de remettre en état les avaloirs et les canalisations d’égouttage. de recouvrir l’esplanade d’un nouveau dallage. de rénover la voirie de service à l’arrière des immeubles Loriot et Aigle, couvrant également le parking. Nous avons réalisé: Pour l’étanchéité: l’enlèvement de tous les revêtements actuels ( trottoirs, chapes, terres, étanchéité,…) jusqu’au béton de structure. le décapage des parties de béton non adhérentes et les réparations au moyen de mortiers hydrauliques présentant les Agréments Techniques. la mise en place de nouveaux avaloirs si nécessaire et la réalisation des canalisations d’évacuation. la réalisation de nouvelles chapes de pente au moyen de mortier hydrofugé. la réalisation de l’étanchéité des joints de dilatation au moyen de bandes élastomères fixées par de la colle Epoxy. la réalisation de l’étanchéité de l’entièreté de l’esplanade par une membrane d’étanchéité sans joints de type élastomère à base de polyurée, appliquée par projection. la pose d’une couche en résine polyuréthane de protection. Pour les dallages du revêtement final: la réalisation d’un dallage décoratif en béton teinté dans la masse exécutée en partie en dalles de teintes différentes avec une harmonie de coloris (beige, vieux blanc et terra cotta). Pour les arbustes et plantes: l’adoption de plantes et d’arbustes vivaces à feuillage persistant en bacs maçonnés et en jardinières acier galvanisé peintes, aucune terre ne pouvant être déposée sur les dallages de façon à ne pas abîmer l’étanchéité du parking, réalisés avec les conseils du responsable des plantations (STIC) service technique d’intérêt communal, M. Gregoire Schmidts. Le projet a pour but également d’améliorer l’aspect général de l’ensemble: par sa meilleure insertion dans le voisinage de la Place Madou. en aménageant un accès aisé au Centre culturel arabe. en créant un canisite nécessaire pour les animaux de compagnie. en remplaçant les pelouses, cause de pénétration d’eau dans le parking, par des arbustes et plantes en bacs. en créant une atmosphère plus conviviale pour les habitants, destinée à amener les riverains à profiter d’espaces agréables et colorés, agrémentés de deux pavillons en auvent coupe-vent et coupe-bruit. Il s’agit de la fin d’une première phase des travaux qui annonce le début d’une rénovation intérieure du parking au niveau ventilation, éclairage, signalisation. La deuxième phase sera la mise en conformité du parking au niveau de la ventilation dont les études sont terminées et sont en phase d’approbation par les instances de l’IBGE, Commune et Tutelle avant la mise en adjudication qu’on espère cette année et un démarrage début 2011. Parallèlement des discussions sont en cours avec les gestionnaires de la tour Madou pour la rénovation de l’étanchéité de leur niveau de parking en amont du carrefour Alliance/Scailquin, séparé par le notre par un mur au niveau B et qui reste encore une zone d’infiltration… Remerciements: Les travaux qui ont couté près de 1.300.000€ taxes et révisions comprises, et duré 17 mois calendriers ont été réalisés par: l’entreprise NUTONS représentée par: M. Angelozzi administrateur, M....

lire plus