13 Juin 2012
Résurrection de la rue Potagère

Elle est plus belle, plus propre, et surtout plus sûre qu’avant. Le Chantier de la rue Potagère est enfin terminé; place à la fête le 24 juin. Mais cela n’a pas été sans mal. Les travaux ont été titanesques, et les (mauvaises) surprises se sont multipliées.

Ils étaient assis sur un volcan, et ils avaient peur. Caricatural, mais pas si loin de la vérité. La rue Potagère avait tiré la sonnette d’alarme deux fois. Cruellement. 2001: une explosion fait une victime et des blessés, dans l’effondrement d’une maison. Début 2010, une fuite de gaz nécessite l’évacuation des riverains. Quelques jours plus tard, le gaz tuera plusieurs fois dans le centre de Liège: une explosion encore. Les habitants ont peur. L’explication est – relativement – simple. Et le dossier très complexe.

Un vrai gruyère

« Une conduite de gaz moyenne pression (25cm de diamètre) traversait toute la rue Potagère pour alimenter les tours (Madou, etc.) », explique l’échevin des travaux, Mohamed Jabour« Sans être pourvues de vannes, qui permettraient d’en isoler un tronçon en cas de problème ». Par contre, le gaz qui alimente nos maisons est de basse pression, ce qui ne présente pas vraiment de risques. « Cette conduite – comme d’autres tuyaux – est placée dans un sol sablonneux »