7 Mai 2010
C’est officiel: les Belges voteront le 13 juin

La campagne électorale va pouvoir commencer officiellement. La Chambre et le Sénat ont bouclé leurs travaux jeudi. Le Conseil des ministres a officiellement fixé ce vendredi matin la date des élections au 13 juin.

Le gouvernement a formellement fixé au dimanche 13 juin la date des élections législatives anticipées, a indiqué le Premier ministre démissionnaire Yves Leterme à l’issue d’un conseil des ministres. Les arrêtés royaux nécessaires à l’organisation du scrutin ont été adressés au roi pour signature.

Dans l’après-midi, le Moniteur belge a publié, dans sa deuxième édition, l’arrêté royal portant convocation des collèges électoraux pour l’élection des Chambres législatives fédérales, ainsi que la convocation des nouvelles Chambres législatives fédérales, permettant l’organisation d’élections législatives anticipées le 13 juin prochain.Le journal officiel a également publié, dans la même édition, la déclaration de révision de la Constitution.

Scrutin de 8h00 à 13h00 le 13 juin

Les bureaux de vote ouvriront leurs portes le 13 juin à 08h00 pour fermer à 13h00, sauf dans ceux où le vote sera électronique, qui resteront ouverts deux heures de plus.

Yves Leterme a dit espérer une « campagne sereine », sur les « thèmes importants pour la société ». Il a également appelé ses ministres à maintenir dans les prochaines semaines et mois l’indispensable discipline budgétaire. Le chef du gouvernement a répété qu’il allait continuer à veiller à la politique socio-économique.

Si la crise financière qui touche la Grèce s’aggravait, le gouvernement actuel « pourra prendre toutes les dispositions nécessaires », même s’il est démissionnaire, a souligné Yves Leterme, rappelant qu’il avait demandé la capacité légale au parlement.

La campagne électorale a commencé

Pour certains élus, jeudi, c’était la dernière séance. Ils ne se représenteront pas. Pour les autres, la campagne commence. Le président de la chambre a remercié les députés pour le travail fourni. Patrick Dewael a aussi lancé un appel contre l’abstentionnisme. « L’élection est l’essence même de notre système démocratique », a-t-il dit. « Qui renonce à son vote renonce à sa part d’influence dans les événements politiques à venir ».

Députés et sénateurs ont clôturé leur travaux en votant la liste des articles de la Constitution à réviser, une liste identique à celle approuvée déjà par le gouvernement. C’était le dernier acte de cette 52e législature, avec des sentiments mêlés dans les rangs. Un goût de trop peu pour certains, puisque cette législature ne sera pas arrivée à son terme, un grand coup dans le rétroviseur pour ceux qui ne se représenteront plus et puis l’esprit déjà ailleurs pour ceux qui se lancent dans la campagne. Le président de la Chambre Patrick Dewael a remercié les députés pour le travail fourni. Il a aussi lancé un appel contre l’abstentionnisme. Le droit de vote est un droit acquis parfois avec difficultés. C’est le signe d’une démocratie.


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/clients/14cf58c44bb8615d487ae1750d3c1338/web/wp-content/plugins/kebo-twitter-feed/inc/get_tweets.php on line 257