30 mar 2018
Le Port de Bruxelles et le Port de Québec signent un accord de partenariat

 Le Port de Bruxelles et le Port de Québec signent un accord de partenariat
16/03/2018

Le Port de Bruxelles et le Port de Québec ont signé ce vendredi 16 mars à Montréal (Québec, Canada) un accord de partenariat qui doit leur permettre d’aborder des enjeux qui sont communs aux deux ports.

Ce partenariat a été signé par M. Mohammed Jabour, président du Port de Bruxelles, M. Olivier Auvray, vice-président du Port de Bruxelles et M. Mario Girard, CEO du Port de Québec, à l’occasion de la visite d’Etat de LL. MM. le Roi et la Reine des Belges au Canada, en présence du Ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale, M. Rudi Vervoort.

La volonté de conclure ce partenariat est née du désir de développer des synergies entre deux Ports qui partagent des caractéristiques et des défis communs. Ils sont tous les deux des ports maritimes et fluviaux, qui gèrent des actifs appartenant à des autorités publiques et ont le français pour langue de travail commune. Positionnés stratégiquement sur le plan géographique pour leur permettre de servir efficacement leur hinterland, ils sont tous les deux situés relativement loin à l’intérieur des terres. Ils sont en outre situés en milieu urbain et sont donc convaincus de la nécessité de s’intégrer harmonieusement dans ce paysage, dans un souci de cohabitation fructueuse et durable avec les différentes parties prenantes environnantes. Enfin, même si les échelles sont très différentes, les deux ports ont en commun certains projets de développement similaires, comme par exemple la construction d’un terminal pour les bateaux de croisières.

Plus spécifiquement, ce partenariat s’articule autour de plusieurs éléments :

  • L’accord permettra également des échanges basés sur les efforts et initiatives déployés en matière de développement durable et d’environnement A cet effet, ils échangent sur leurs stratégies et leurs mesures respectives mises en place pour favoriser le développement de projets maritimes et fluviaux comme vecteur de réduction des émissions carbone.
  • Une adaptation en parallèle des masterplans des deux organismes, en vue de développer leurs activités respectives. Ils échangeront à cet effet leurs points de vue, expériences et pistes de réflexion.
  • Un partage des bonnes pratiques pour une meilleure intégration urbaine des deux ports, entre autre en lien avec la bonne gouvernance.
  • Les deux entités portuaires sont signataires de la Charte des missions d’un Port Center de l’AIVP. Les Port Centres offrent au public, initié ou non, la possibilité de découvrir, d’expérimenter et de mieux comprendre l’activité portuaire et maritime contemporaine à travers diverses manifestations dont : des expositions dans un lieu dédié, des animations pédagogiques et des visites de terrain adaptées, ainsi que des sites d’échanges privilégiés avec divers intervenants du milieu maritime. Dans chacun des ports, il est envisagé de créer éventuellement un Port Centre. Les deux organismes portuaires mettront en commun leurs expériences respectives dans la création de ces Port Centres.