17 Oct 2013
27.000 habitants!

Depuis plusieurs années, la commune connaît une véritable explosion démographique. De 22.000 habitants en 2000, on a passé le cap des 25.000 habitants en 2008 pour atteindre le chiffre record de 27.000 habitants depuis juillet 2010, soit 23% de plus en dix ans.

Le territoire communal ne s’est pas agrandi pour autant, ce qui nous amène à connaître une densité de population exceptionnelle.

Les prévisions pour 2020

Le chiffre à peine imaginable de 32.590 habitants se profile pour 2020, selon les dernières estimations. En 2010, c’est Saint-Josse qui a connu la plus forte hausse avec + 4,6%. Dans les cinq années à venir, ce ne sont pas moins de 4.000 nouveaux habitants qui s’annoncent. La tendance à la hausse touche toutes les communes bruxelloises.
Les analystes prédisent un chiffre de 1,23 million d’habitants à Bruxelles d’ici 2020 (voire même d’ici 2018).
La situation à Saint-Josse s’inscrit donc dans une certaine logique. Toutefois, il est à souligner que les communes du nord et de l’ouest de la Capitale sont les plus touchées.

De plus en plus jeune

Sur les 19 communes bruxelloises, la part des jeunes va continuer à augmenter pour atteindre les 20% en 2020. Dans les communes les plus touchées par l’augmentation démographique, cette tendance sera aussi plus forte. En d’autres termes, la population la plus dense sera aussi la plus jeune. Les tendances générales se confirment et même s’accélèrent: rajeunissement dans le nord-ouest de Bruxelles et vieillissement dans le sud-est.

Evolution mondiale

Le phénomène est mondial. Toutes les villes de la planète sont concernées par des mouvements importants de populations qui quittent les milieux ruraux pour s’installer en ville. À cela s’ajoutent les flux migratoires de certains pays vers certaines régions du monde, plus favorisées ou perçues comme telles.

Les enjeux

Plus d’écoles
Cette augmentation de population en ville a des conséquences. À Bruxelles, on estime qu’il faudra 23.000 places supplémentaires dans les écoles pour accueillir les nouveaux élèves d’ici 2015.

Plus de logements
Pour pouvoir loger tout le monde, plusieurs options sont à l’étude à Bruxelles:

  • occuper les immeubles vides
  • transformer des bureaux
  • créer de nouveaux logements

À Saint-Josse, la commune travaille à l’amélioration des logements existants et à la création de nouveaux logements, grâce, notamment aux contrats de quartier. Avec un parc de 1.200 logements sociaux et assimilés sur 1,1 km², la commune détient déjà un record quantitatif. L’enjeu à Saint-Josse vise essentiellement une amélioration de la qualité du parc locatif.

Moins de trafic

Déjà saturée aujourd’hui, Bruxelles est face à un défi de taille pour limiter le trafic automobile en ville, dont 50% est le fait des Bruxellois eux-mêmes. Le Plan IRIS II ambitionne une diminution de 20% d’ici 2018. Pour atteindre cet objectif, la Région compte améliorer les transports en commun en augmentant leur vitesse commerciale et en créant des parkings de dissuasion près des gares.